OVNI EXTRATERRESTRES SPIRITUEL PARANORMAL

Vous pouvez nous rejoindre également sur http://ovni.extraterrestres.xooit.fr/index.php

    30 bêtes mutilées

    Partagez
    avatar
    Administrateur
    Rang: Administrateur

    Nombre de messages : 299
    Date d'inscription : 21/10/2004

    Feuille de personnage
    De la terre aux étoiles: http://forum.aceboard.net/index.php?login=21844

    Lecture 30 bêtes mutilées

    Message par Administrateur le Sam 25 Aoû - 8:06

    Le sadique est un expert!

    ANIMAUX Pour le président des paysans bâlois, le pervers qui a mutilé ou tué 30 bêtes «connaît bien les animaux». Mais les vétérinaires suisses refusent tout raccourci

    Le profil du sadique qui s'attaque aux animaux se resserre après la découverte d'une 30e vache mutilée à Bettlach (SO). Le vétérinaire venu soigner les parties génitales de «Fränzi» estime que le bovin a été neutralisé avec une corde ou un anesthésique. Désormais muette, la police ne semble pas avoir effectué de prise de sang, mais, pour le président de l'Union bâloise des paysans, Gregor Gschwind, «le sadique connaît bien les animaux».


    Qui peut administrer une narcose? Un expert en animaux qui connaît le dosage. Mais en désignant un vétérinaire, Blick remue la profession: «C'est un raccourci nuisible: n'importe quel cinglé peut se procurer un anesthésique grâce au trafic sur Internet et à l'importation illégale», tonne le directeur de la Société des vétérinaires suisses, Christophe Darbellay. «Si cette spéculation se vérifie, ce serait une circonstance aggravante et l'auteur de ces actes infâmes et abominables serait exclu sur-le-champ de notre société.» Mais ce conseiller national peine à voir un sadique dans un vétérinaire qui a achevé six ans d'études universitaires. Pas question non plus de se laisser salir par des paysans qui réclament le droit d'administrer des anesthésiques.

    Cette petite querelle ne masque pas une volonté commune: identifier le tortionnaire! Trois policiers bâlois sont mobilisés, mais le territoire est énorme, avec 20 000 têtes de bétail. «On ne peut pas mettre un agent dans chaque champ», admet Gregor Gschwind. Cet agriculteur recommande à ses collègues d'organiser des rondes jour et nuit et son appel vise aussi les chasseurs, les bikers et les promeneurs. Son association a débloqué 3900 francs pour faire grimper à 20 000 francs la récompense promise pour tout indice décisif.

    «Nous ne pouvons pas enfermer le bétail à l'écurie: en été, il a besoin de mouvement», note Gregor Gschwind. Les paysans ont été priés de ne pas régler leurs comptes avec le sadique: «C'est trop dangereux: il est peut-être armé. Il faut l'observer sans intervenir et appeler la police.»

    © Le Matin Online de Vincent Donzé le 28 juillet 2005
    avatar
    Administrateur
    Rang: Administrateur

    Nombre de messages : 299
    Date d'inscription : 21/10/2004

    Feuille de personnage
    De la terre aux étoiles: http://forum.aceboard.net/index.php?login=21844

    Lecture Re: 30 bêtes mutilées

    Message par Administrateur le Sam 25 Aoû - 8:07

    Un zoophile assoiffé de sang !!

    Mutilations un sadique s’en est déjà pris à 17 reprises à des animaux !!!

    HORRIBLE Le sadique a notamment infligé des coupures au flanc d'une vache le 16 juin à Arisdorf (BL), tailladé un pis d'une autre vache le 22 juin à Seltisberg (BL) et coupé une patte à un cheval le 23 mai à Nenzlingen (BL), à qui il a également mutilé les parties génitales.

    Depuis neuf semaines, le nord-ouest de la Suisse est le théâtre d'attaques répétées contre des animaux. La police pense qu'il s'agit du même sadique qui a déjà frappé à 17 reprises. La dernière attaque du zoophile remonte à la nuit de vendredi à samedi, avec une vache mutilée à Selzach (SO). Le paysan, qui a remarqué des fils de fer barbelés sectionnés, a retrouvé sa bête morte, les parties génitales mutilées avec un objet tranchant.

    Lors de la précédente attaque, le malade a décapité un agneau de 2 semaines à Himmelried (SO) pour se livrer à des actes zoophiles sur le cadavre de l'animal. Comme lors des précédentes attaques, le désaxé n'a laissé aucun indice concret à la police.


    Depuis le 23 mai, date à laquelle un cheval a été tailladé à une patte avant et aux parties génitales à Nenzlingen (BL), les agriculteurs s'avouent choqués et certains propriétaires ne se sont pas encore remis. Certains ont revécu un cauchemar, comme ce paysan dont une vache avait déjà été tailladée l'automne dernier et chez qui deux cochons et un chat sont morts mystérieusement.

    Des particuliers se sont associés au Département de justice et police de Bâle-Campagne et à l'Union bâloise des paysans pour fournir une récompense de 16000 francs en échange d'une indication déterminante. A Liestal (BL), la police a formé une cellule de crise autour d'un psychiatre, avec la conviction que les motivations de l'auteur sont sexuelles, mais elle ne dispose d'aucune piste malgré une avalanche de témoignages.

    «La dimension géographique complique notre tâche», reconnaît un policier soleurois. Onze vaches, trois chevaux, un agneau, un mouton et un chat ont été attaqués, un cheval et l'agneau ayant succombé. Ces 17 méfaits ont été commis dans trois cantons, soit huit à Bâle-Campagne, quatre en Argovie et cinq à Soleure.



    Journal le matin du 26 juillet 2005

      La date/heure actuelle est Lun 26 Juin - 11:42